mardi 11 février 2014

Animale, la malédiction de Boucle d'or, de Victor Dixen chez Gallimard Jeunesse

Animale, la malédiction de Boucle d'or, de Victor Dixen chez Gallimard Jeunesse
 Titre : Animale, la malédiction de Boucle d'Or
 Auteur :  Victor Dixen
 Editeur : Gallimard Jeunesse
 Collection: Grand format littérature
 Date de sortie :  Aout 2013
 Nb de pages :  528 pages
 Prix: 17€90


Résumé:

1832. Blonde, dix-sept ans, orpheline, vit depuis toujours dans un couvent, entourée de mystères. Pourquoi les soeurs l'obligent-elles à couvrir ses cheveux d'or et à cacher sa beauté troublante derrière des lunettes noires? Qui sont ses parents et que leur est-il arrivé? Quelle est la cause de ses évanouissements fréquents? Blonde est différente et rêve de se mettre en quête de vérité. Alors qu'elle s'enfuit du couvent pour remonter le fil du passé, elle se découvre un côté obscur, une part animale: il y a au coeur de son histoire un terrible secret.


Extrait:
 
« L'obscurité soudaine, après la grande lumière du jour, m'aveugla un moment durant lequel je ne perçus rien que l'odeur étouffante du foin sec et les craquements provoqués par les pas de Paulin au-dessus de ma tête. Puis, peu à peu, mes yeux s'accoutumèrent à la pénombre. Des stalles grossières m'apparurent, faites de rondins empilés. Elles étaient toutes vides, noires et creuses comme des caveaux attendant leurs occupants. Malgré la chaleur, je frissonnai ; déjà, je tournais les talons pour sortir à l'air libre.
Mais à cet instant, un bruit retentit, qui ne provenait pas de l'étage. Je me figeai. Quelque chose se trouvait là, à quelques pieds devant moi, derrière la dernière stalle au bout de la grange. Je portai la main au sabre dont je ne m'étais encore jamais servi, et j'avançai pas à pas en retenant mon souffle.
Je ne vis d'abord que deux grosses perles noires qui luisaient faiblement dans la pénombre. De longs cils battirent, et je m'aperçus qu'il s'agissait des yeux d'une vachette brune. L'ombre d'un veau se serrait sur son flanc droit, contre les pis gonflés de lait ; à sa gauche, accroupie dans la paille, se tenait une jeune fille aux longues nattes blondes. Ces trois êtres étaient parfaitement immobiles, et tous les trois me regardaient fixement dans le silence le plus total. »



Mon avis:
 
Aujourd'hui je vais vous donner en avant première mon avis sur Animale de Victor Dixen. Tout d'abord je voudrais remercier Gallimard Jeunesse de m'avoir donné l'occasion de lire ce livre.
 
Bon je viens juste de finir ce livre donc l'idée de ce livre, est encore tout fraîche dans mon esprit. Pour tout avouer,  je suis un peu mitigée quant à mon avis sur Animale. Bien évidemment je vais expliquer pourquoi.  Tout d'abord j'aimerais commencer par dire que c'est le premier livre de Victor Dixen que je lis. Je ne connaissais donc en aucun cas son écriture auparavant, ni son genre.
 
Résumons un peu. Le personnage principal de cette histoire n'est autre que Blonde. La demoiselle a 17 ans, est orpheline. Elle vit dans le couvent de Sainte Ursule où elle a été laissée lorsqu'elle était petite. Ses parents ou bien ceux qui l'ont laissé devant la porte du couvent, on laissé avec elle uniquement assez d'argent pour l'élever jusqu'à sa mort. Blonde n'a aucune idée de qui peuvent être ses parents, et les couventines laissent son histoire très vague. C'est d'ailleurs ces dernières qui lui ont donné ce prénom car la demoiselle avait de magnifique boucles blondes.  La jeune fille a également les yeux bleus. Blonde sent depuis qu'elle est plus jeune que sa place n'est pas réellement ici. Un soir tranquille, la vie de Blonde va découvrir une terrible nouvelle. Malheureusement pour Blonde cette horrible nouvelle va totalement changer sa vie, et celle de ces proches.
 
Pour commencer je dois dire qu'en ayant lu le résumé j'étais très impatiente de lire ce livre. En effet ce dernier me donnait l'eau à la bouche, et surtout m'intriguait. Même si je dois avouer que ce livre est très loin  de mon genre de lecture habituelle, j'étais contente de pouvoir me mettre autre chose sous la dent. Bref c'est donc très impatiente que je me suis mise à la lecture d'Animale.
 
Le livre est découpé en quatre parties. Dans chaque partie il y a généralement douze chapitres qui varient entre sept et vingt pages. Cela permet une lecture plus rapide, et surtout très bien découpé. En tout cas surtout pour les deux premières parties. Les deux premières parties et la quatrième sont écrits à la troisième personne du singulier. Quant à la troisième partie, elle est elle écrit à la première personne du singulier. Dans cette partie c'est Blonde qui parle, ou du moins elle fait comme si elle écrivait son journal intime et que nous le lisions.  On ressent ce que vit Blonde dans cette partie sa tristesse, sa colère, la mélancolie etc. En ce qui concerne l'écriture de Victor Dixen, elle reste simple, agréable à lire. Au début je redoutais les paroles des personnages étant donné que l'histoire se passe en 1832, mais l'auteur a su varier entre écriture de l'époque et contemporaine. Ce qui ne complique en aucun la lecture de cet ouvrage.  Je sais que certains diront que un certains passage n'était pas nécessaire ; je parle de celui du cirque mais j'ai médité sur le sujet et je pense avoir trouvé la raison. Je pense que ce chapitre est pour montrer que n'importe où l'on se cache la réalité et les soucis referont de tout de manière surface. Cela nous donne en quelque sorte une morale comme dans les contes de fées. Chaque partie est d'ailleurs précédé d'une situation d'une conte Boucle d'or et les trois ours. J'ai beaucoup apprécié ce petit clin d'œil au conte des frères Grimm.
 
J'ai beaucoup apprécié que l'auteur nous fasse un résumé de l'histoire française. En effet il nous explique pourquoi certains personnages ont du fuir à l'étranger, les problèmes de l'époque. Etant moi-même une passionnée d'histoire, j'ai beaucoup aimé que cela soit intégré à l'histoire. La compréhension en est que meilleure. L'auteur aborde également un autre thème dans ce livre. Celui du catholicisme. Ce thème est très présent notamment avec les couventines, Rome, le pape etc. Il ne donne en aucun cas son point de vue, mais l'on ressent ce qui se passait à l'époque, et qui se produit encore malheureusement. J'ai trouvé que ce thème était très subtilement intégré à l'histoire. Victor Dixen nous parle également de ce que peut être capable un homme par amour ou bien dans le cas échéant la trahison. Dans de livre il nous démontre qu'un homme peut être capable du pire sous la colère, l'orgueil, la jalousie et l'avarice. Surtout lorsque ce dernier à les moyens.
 
Bon après les bons points, il y a également les mauvais. Malgré le fait que j'ai beaucoup aimé ce livre, certaines choses ont fait changées la donne. Tout d'abord je dois avouer que j'ai été déçue de voir que certains personnages ne soient pas présent jusqu'à la fin du livre mais je pense que cela est voulu de la part de Victor Dixen. J'aurais aimé connaitre certains personnages un peu mieux mais bon. Ce que j'ai également trouvé dommage c'est que par moments des longueurs se font ressentir. Que ce soit dans les explications que dans les actions.  Cela devient un peu redondant par passage. Dans la dernière partie du livre j'ai trouvé que la fin tardait à venir, et je ne voyais clairement pas qu'elle allait arriver de la sorte.
 
En bref mon avis. J'ai beaucoup apprécié cette lecture très différente de ce que je lis habituellement. Mais le changement a du bon. Je conseille vivement ce livre au gens qui aime le surnaturel, et le fantastique. C'est un excellent livre, même si j'ai trouvé par moment qu'il devenait redondant et long. Certains passages manquent d'actions, et deviennent rapidement long. L'écriture est agréable, simple et surtout originale. Bref lisez le je pense que vous serez en aucun cas déçu.  C'est un livre original ne ressemblant en aucun cas a un autre sauf peut-être à Boucle d'or et les trois ours mais cela est normal.

Blonde sera-t-elle ce sortir dans ce mauvais moment? S'en sortira-t-elle indemne?
 
Vous le serez en lisant Animale de Victor Dixen.
 Animale, la malédiction de Boucle d'or, de Victor Dixen chez Gallimard Jeunesse

 Votre avis?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire