mardi 11 février 2014

Big easy, de Ruta Sepetys chez Gallimard Jeunesse

Big easy, de Ruta Sepetys chez Gallimard Jeunesse
 Titre :  Big easy
 Auteur :  Ruta Sepetys
 Editeur :  Gallimard
 Collection :  Scripto
 Date de parution :  17 Octobre 2013
 Nb de pages :  448 pages
 Prix : 16€50


Résumé:

Années 50 à La Nouvelle-Orléans. Josie Moraine, dix-sept ans, n'a pas tiré le gros lot. Fille d'une prostituée qui n'a rien d'une mère attentionnée, elle grandit dans une maison close du Quartier français, celui de la mafia, des affaires louches et des gens sans avenir.
Pourtant, Josie a un rêve : quitter cette ville, surnommée The Big Easy et pourtant si peu easy, pour entrer à Smith, prestigieuse université du Massachusette. Impliquée dans une histoire de meurtre, dépouillée par sa mère et endettée, tout pousse la jeune fille à suivre, elle aussi, la voie de l'argent facile. Mais Jo vaut beaucoup mieux que cela... et ceux qui l'aiment le savent bien.




Extrait:


« - Darcy ou Gatsby ? demanda Patrick.
- Oh, allons bon, Patrick ! Tu n'aurais pas pu trouver mieux ? raillai-je. C'est évident. Darcy.
- Je ne comprends pas pourquoi il est la coqueluche des femmes. Il est tellement complexé ! Gatsby, lui, a du style.
- Il n'a rien de complexé, insistai-je. Il est seulement un peu timide. 
»




Mon avis:

Pour commencer comme d'habitude je tiens à remercier les éditions Gallimard Jeunesse. Et encore plus cette fois, pourquoi tout simplement car en m'envoyant ce livre ils m'ont fait un énorme cadeau. Ruta Sepetys fait partie de ces auteurs que j'admire, notamment grâce à son œuvre « Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre ». J'ai adoré ce livre, en m'offrant donc ce livre je n'en fus qu'heureuse.


Résumons un peu. Josie Moraine veut s'en sortir. Fille d'une prostituée et habitante du Quartier français de la Nouvelle Orléans, elle souhaite s'échapper par le haut, partir faire des études dans un autre état. Mais dans les années 50 il n'est pas simple de fuir son passé et sa condition sociale. Alors, il y a son quotidien, la boutique de livres dans laquelle elle a trouvé refuge dès son plus jeune âge et la maison close où elle va faire des ménages. Le meurtre d'un riche entrepreneur va bouleverser son destin... Arrivera-t-elle à trouver le bonheur?
 
Je dois avouer que pour une fois, j'aime beaucoup la couverture. Je suis assez compliquer de ce côté-là, mais celle la me convient parfaitement. Elle nous emmène directement à la période voulu, c'est-à-dire les années 50. Cette première image nous permet de savoir à quelle époque l'auteur va nous faire plonger dès le début de l'histoire. Dès que j'ai reçu le livre (soit une semaine après que les français les eu, je me suis jeté sur le résumé. De suite il m'a beaucoup plu et m'intriguait.


Encore une fois, Ruta Sepetys ne m'a pas déçue bien au contraire. J'ai trouvé assez rapidement que l'histoire était très prenante, je ne pouvais pas m'arrêter de lire le livre une fois dans les mains. Dès la première ligne du livre, on entre dans le monde difficile de Josie et sa mère. Assez vite, on commence à s'attacher à la jeune Josie Moraine. J'avoue que je l'ai de suite apprécié par le fait qu'elle travaille dans une librairie, mais j'aime également son fort caractère. Je pense que grâce à je que l'auteur nous donne, on peut facilement se lier à l'adolescente. A aucun moment dans le livre, je n'ai eu l'impression de m'ennuyer ce qui m'arrive très rarement, car il y a toujours une partie du roman où je me demande quand cela va passer à autre chose or ici ce ne fut pas le cas. Pour ce qui est des thèmes principaux de ce roman il y en a plusieurs, la romance, les meurtres... J'aime beaucoup ce genre de livre où la romance, le suspense, les émotions sont présentes. Je trouve que les trois ensemble, ce combine parfaitement.
 
Une de mes appréhensions est que l'on s'apitoie sur le sort de la petite Josie et de sa mère or l'écriture de l'auteur ne se tourne jamais vers ce genre de chose, ce qui est plutôt bien je dois dire. En ce qui concerne le personnage de Josie, c'est un personnage très intelligent, avec un fort caractère. Elle est fière, digne et surtout maligne et sans peur. Je me suis très vite attaché à ce personnage, se rapprochant pas mal de mon caractère je dois dire. Malgré ces soucis, elle c'est resté forte ce qui est admirable. Elle ne se plaint jamais, essaye d'avance, mais craque parfois. J'aime la description que nous donne l'auteur de cette jeune demoiselle. Pour les autres personnages, ils sont tout aussi bien décrits et appliqué. Au tout début, j'ai eu du mal à m'attacher à Cockie puis par la suite elle nous arrive sympathique. Willie quant à elle fait partie de ces femmes ayant un fort caractère et que l'on oublie en aucun cas. Bien évidemment il y a toujours un personnage que nous détestons, ici il s'avère que c'est Lockwell, Cincinnati et bien évidemment la mère de Josie a qui nous voudrions donner quelques baffes.
 
Pour en venir au style de l'auteur, je suis encore une fois aux anges. J'aime son écriture soigné, extrêmement bien décrit, précis et très agréables. Une fois le livre dans les mains, je ne voulais surtout pas arrêter. Grâce à une magnifique description, nous sommes absorbés par l'univers des années 50. C'est un livre vraiment additif, nous voulons absolument savoir comment la suite des événements va arriver. Je suis une grande fan de Ruta Sepetys, encore une fois je n'ai pas été déçue.
 
Mon avis. C'est un livre mélangeant la romance et le polar. Ruta Sepetys nous emmène facilement dans son univers des années 50 au point que nous ne désirerons pas que le livre ce finisse. Encore une fois les thèmes amenés ici sont plus que bien traités et font intervenir nos propres émotions. C'est un énorme coup de cœur pour moi, et je trouve que cela est bien normal étant donné que j'adore cet auteur. Je vous conseille plus que fortement de lire ce livre. Merci à Gallimard de m'avoir envoyer ce chef d'œuvre.


Big easy, de Ruta Sepetys chez Gallimard Jeunesse
Votre avis?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire