mardi 11 février 2014

Phaenix Tome 1, Les cendres de l'oubli, de Carina Rozenfeld chez Robert Laffont



Phaenix Tome 1, Les cendres de l'oubli, de Carina Rozenfeld chez Robert Laffont
 Titre : Phaenix Tome 1 : Les cendres de l'oubli
➜ Auteur :  Carina Rozenfeld
 Editeur :  Robert Laffont
 Collection :  Collection R
 Date de parution :  6 Septembre 2012
 Nb de pages :   432 pages
 Prix : 17€00



Résumé:
Elle a 18 ans, il en a 20. À eux deux ils forment le Phænix, l'oiseau mythique qui renaît de ses cendres. Mais avant de le devenir, ils devront se retrouver et s'unir dans un amour pur et éternel... 
Depuis l'origine du monde, le Phænix meurt et renaît perpétuellement de ses cendres. L'être fabuleux est constitué de deux âmes soeurs. À chacune de ses résurrections, ses deux moitiés doivent se retrouver et's aimer pour reformer l'oiseau légendaire. Car lui seul a le pouvoir d'éloigner les menaces qui pèsent sur l'humanité. Malheureusement, les deux amants ont été séparés et l'oubli de leurs vies antérieures les empêche d'être réunis... Aujourd hui, dans le Sud de la France. Anaïa a bientôt dix-huit ans. Elle a déménagé en Provence avec ses parents et y commence sa première année d'université. Passionnée de musique et de théâtre, Anaïa mène une existence normale. Jusqu'à cette étrange série de rêves troublants dans lesquels un jeune homme lui parle et cette mystérieuse apparition de grainsde beauté au creux de sa main gauche. 
Plus étrange encore : deux garçons se comportent comme s ils la connaissaient depuis toujours... Bouleversée par ces événements, Anaïa devra démêler le vrai du faux, comprendre qui elle est vraiment et qui saura la compléter. Elle devra souffler sur les braises mourantes de sa mémoire millénaire pour redevenir elle-même. S'ouvriront alors les portes d'une nouvelle réalité dans laquelle amour et fantastique sont étroitement liés.



Extrait:

« Eidan lâcha son texte et son visage se déforma, comme submergé par la douleur. Ses yeux s'élargirent, trop noirs, baignés de larmes.
- Je t'aime, tu le sais, je n'aurais jamais fait une chose pareille, tu dois me croire !
Je me figeai, indécise. Ce n'était pas dans le texte. Mais Eidan continuait à parler, il semblait en transe, comme s'il voyait autre chose, une situation qui n'était pas celle de notre scène, mais qui se superposait à la réalité.
- Comment pourrais-je te trahir ? Comment pourrais-je même ressentir du désir pour une autre femme ? Nous sommes prédestinés, nous sommes faits l'un pour l'autre, mon amour, nous ne pouvont pas vivre l'un sans l'autre ! Pourquoi irais-je chercher ce que je ne veux pas ? C'est un piège, tu vois bien que quelqu'un tente de nous séparer ! Ce n'est pas la première fois que cela se produit !
Gênée, je me tournai vers Marc, lui demandant du regard ce que je devais faire. Mais ce dernier observait Eidan avec ravissement. Visiblement, cette digressionallait exactement dans le sens de sa quête intérieure : la folie de l'amour, du désespoir.
Je refis face à mon camarade et mon coeur se serra. Ses poings crispés, les bras tendus le long de son corps, la tête baissée, une larme unique roulant sur sa joue. 
Il était l'image même de la souffrance. »




Mon avis:


Tout d'abord je tiens à remercier la personne qui m'a conseillé de lire ce livre, il s'agit de Matthieu deEnjoybooksaddict. Je n'étais pas trop intéresser par ce livre au début, mais comme je savais qu'il avait déjà lu, je lui ai demandé ce qu'il en avait pensé. Je crois que pour lui ce fut un coup de cœur. Je me suis donc lancé, j'ai acheté ce livre à Pretty Books, et l'ai commencé début Janvier pour le chalenge : un mois, une consigne. Donc j'étais impatiente de le commencer mais en même temps j'avais très peur de ne pas accrocher à cause du résumé. En effet je suis dans une période ou les triangles amoureux dans la littérature Young-adult m'énerve un peu, et c'est ce que l'on va retrouver ici. J'avais donc peur de cette lecture, et surtout que cela soit un fiasco. Mais ça a été, j'ai bien aimé mais certains points ont noircis ma lecture.
 
Résumons un peu. Elle a 18 ans, il en a 20. À eux deux ils forment le Phænix, l'oiseau mythique qui renaît de ses cendres. Mais avant de le devenir, ils devront se retrouver et s'unir dans un amour pur et éternel... 
Depuis l'origine du monde, le Phænix meurt et renaît perpétuellement de ses cendres. L'être fabuleux est constitué de deux âmes soeurs. À chacune de ses résurrections, ses deux moitiés doivent se retrouver et s'aimer pour reformer l'oiseau légendaire. Car lui seul a le pouvoir d'éloigner les menaces qui pèsent sur l'humanité. Malheureusement, les deux amants ont été séparés et l'oubli de leurs vies antérieures les empêche d'être réunis... Aujourd hui, dans le Sud de la France. Anaïa a bientôt dix-huit ans. Elle a déménagé en Provence avec ses parents et y commence sa première année d'université. Passionnée de musique et de théâtre, Anaïa mène une existence normale. Jusqu'à cette étrange série de rêves troublants dans lesquels un jeune homme lui parle et cette mystérieuse apparition de grains de beauté au creux de sa main gauche. 
Plus étrange encore : deux garçons se comportent comme s ils la connaissaient depuis toujours... Bouleversée par ces événements, Anaïa devra démêler le vrai du faux, comprendre qui elle est vraiment et qui saura la compléter. Elle devra souffler sur les braises mourantes de sa mémoire millénaire pour redevenir elle-même. S'ouvriront alors les portes d'une nouvelle réalité dans laquelle amour et fantastique sont étroitement liés.
 
Donc, je suis sur qu'après avoir lu le résumé, certains d'entre vous doivent se dire que c'est encore une histoire d'amour entre trois personnes, qui va être gnangnan et prise de tête. Et bien oui un peu, enfin me concernant. Comme je l'ai écrit un peu plus haut, je suis dans une période où les triangles amoureux me prennent la tête. La fille est tout le temps partager entre deux gars, généralement il y a le gentil et le méchant. Et bien la on retrouve le même schéma, et c'est ce que j'ai trouvé dommage. Je pense que l'histoire aurait pu se passer de ça. Mais ce qui m'a le plus déranger, c'est que j'avais l'impression que le livre en entier était un prologue au deuxième tome. C'est-à-dire qu'il n'y a pas réellement d'action, ce tome 1 met en place l'histoire, explique un peu, introduit la suite mais c'est tout. Et c'est ce qu'il m'a manqué ici, c'est-à-dire de l'action.
 
Cependant ce livre a un gros point positif, les personnages. J'ai totalement adhéré aux différents personnages. Je me suis sentie très proche de Anaia et en même temps tellement différente. Pour ma part j'ai beaucoup apprécié Eidan, qui montre à quel point il tient en Anaia. Et j'ai détesté Enry, en même temps c'est le méchant dans l'histoire donc c'est un peu normal. Anaia est une fille tout ce qui il y a de plus normal, elle respire la vie enfin jusqu'à ce que se produise certaines choses. Je l'ai trouvé très mimi, franche, honnête, bref parfaite. J'ai également beaucoup apprécié que l'histoire se passe en France, pour une fois que ce n'est pas une histoire américaine quoi que. On ressent quand même beaucoup l'influence américaine, notamment en ce qui concerne les cours à la fac, les groupes de rock etc. Mais je n'ai pas trouvé ça trop cliché bien au contraire.
 
Parlons à présent de comment est former le livre et l'écriture de l'auteur. Point très original et surtout qui est une bonne idée, l'auteur débute chaque chapitre par un poste de Anaia sur son mur facebook et ses amis qui répondent. Au moins cela change des introductions que j'ai pu voir jusqu'à présent. Les chapitres sont assez courts, mais parfois ils sont un peu plus longs. Je trouve que le roman est assez bien découpé. En ce qui concerne l'écriture de Carina Rozenfeld, je l'ai trouvé très plaisante et agréable à lire. Mis a part le manque d'action, j'ai trouvé que l'histoire était très plaisante.
 
Mon avis. En gros ce fut un livre très plaisant, mais le triangle amoureux m'a embêter ainsi que le fait qu'il n'y ait pas d'action. Pour moi j'avais vraiment l'impression que c'était un gros résumé qui introduira le prochain tome. Mais j'ai beaucoup aimé la manière dont est construit le roman, l'écriture de l'auteur ainsi que les personnages qui sont pour moi un gros coup de cœur. En gros je vous le conseil, mais ne vous attendez pas à trouver de l'action. Je tiens à remercier Matthieu pour m'avoir conseiller ce bouquin.
 
Phaenix Tome 1, Les cendres de l'oubli, de Carina Rozenfeld chez Robert Laffont

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire