lundi 28 avril 2014

Mon père est parti à la guerre, de John Boyne chez Gallimard Jeunesse

Mon père est parti à la guerre, de John Boyne chez Gallimard Jeunesse
 Titre :  Mon père est parti à la guerre
 Auteur : John Boyne
 Editeur :  Gallimard Jeunesse
 Collection : 10 ans et plus
 Date de sortie :  25 Avril 2014
 Nb de pages :  273 pages
 Prix : 13€00
 
Mon père est parti à la guerre, de John Boyne chez Gallimard Jeunesse
 
28 juillet 1914. Le jour où la guerre éclate, le père d'Alfie promet qu'il ne s'engagera pas. Et rompt sa promesse le lendemain. Quatre ans plus tard, Alfie ignore où il se trouve. Est-il en mission secrète comme le prétend sa mère ? Alfie veut retrouver son père.


Mon père est parti à la guerre, de John Boyne chez Gallimard Jeunesse
 
Deuxième critique du jour, bonjour. Un peu d'humour dans ce monde de brute. Alors pour cette chronique, c'est les éditions Gallimard Jeunesse que je dois remercier pour cet envoi. J'ai déjà lu le livre « le garçon en pyjama rayé », je connaissais donc un minimum l'écriture de l'auteur. Bon vous savez que je suis une grande amatrice de livre sur la Seconde Guerre Mondiale, mais je ne suis pas une grande fan de la Première Guerre Mondiale. Je partais donc assez mitigée pour ce livre.
 
Résumons un peu. 28 juillet 1914. Le jour où la guerre éclate, le père d'Alfie promet qu'il ne s'engagera pas. Et rompt sa promesse le lendemain. Quatre ans plus tard, Alfie ignore où il se trouve. Est-il en mission secrète comme le prétend sa mère ? Alfie veut retrouver son père.
 
Bon alors comme vous avez pu le lire, le résumé ne nous dit pas grand-chose mis à part qu'il se passe durant la Première Guerre Mondiale et que son père y est envoyé. L'histoire est rapidement mise en place avec la présentation de la famille, du départ du père etc. Le début nous présagea donc une bonne lecture à venir. J'ai trouvé originale que pour une fois l'histoire ne soit pas écrite à la 1ère personne car je pense que cela aurait été difficile. J'ai apprécié que l'histoire ne parle pas de celui qui est parti mais de ceux qui restent dans les villes et qui doivent continuer à vivre comme si de rien n'était.
 
Parlons à présent des personnages. Le personnage le plus présent ici est Alfie. On va le suivre dans ces différentes aventures, idées, pensées etc. C'est un petit garçon très intelligent, malin et qui sait démêler le vrai du faux chez les grandes personnes. Cependant il n'est pas parfait, en effet il est également très têtu, il sait que son père n'est plus à la guerre et veut donc à tout prix savoir où il se trouve. Comme j'ai pu le lire dans d'autres critiques, je suis assez d'accord avec le fait que l'histoire aurait été mieux si par exemple le garçon était plus âgé, peut-être adolescent. J'ai trouvé que la le fait qu'il était jeune cela n'aidait pas vraiment l'histoire. Bien au contraire ça la ralentissait. En ce qui concerne les autres personnages ils sont plutôt insignifiants, mis à part son père qui m'a touché de par son sort.
 
Ce qui était agréable ici était l'idée que voulait faire passer l'auteur. C'est-à-dire ne pas se concentrer sur le front mais sur l'arrière de la guerre, les villes, le sort des soldats une fois revenu de la guerre etc. J'ai aimé voir comment devait s'organiser la famille pour pouvoir vivre, manger, dormir etc car les gens qui se sont « battus » à l'arrière ne sont pas à oublier. Ils devaient se battre tout les jours pour avoir un toit, travailler, manger, dormir... Je pense que c'était donc une bonne idée de base pour lancer cette lecture.
Mais cependant certains points ont un peu gâché ma lecture. Tout d'abord ce qui m'a marquer pas mal était le fait qu'il y avait souvent des répétitions et je pense que cela était du à l'âge du personnage Alfie. Qui plus est je pense que j'aurais davantage apprécié si le héros était plus âgé et s'il racontait son histoire à la première personne car je pense que l'on aurait pu mieux comprendre ce qu'il ressentait : sa peur, sa joie...
 
Enfin en ce qui concerne l'écriture même de John Boyne, je la trouve plutôt simple, légère, fraiche. Je tournais assez vite les pages, les chapitres n'étaient pas trop long ce qui facilitait la lecture. L'histoire se finit plutôt bien ce qui était à prévoir je pense. Même si étant donné que John Boyne a écrit « Le garçon en pyjama rayé » je pensais qu'il écrirait une fin laissant signifier qu'il y aurait tout de même une autre guerre mais pas du tout. Enfin bon.
 
Mon avis. Ce fut une lecture sympathique mais sans plus pour moi car je pense que l'auteur aurait pu faire mieux, aller plus loin... Je vous le recommande si vous avez entre 10 et 14 ans. Car cela leur permets de comprendre comment se déroulait la guerre dans les villes et dans les familles où les hommes étaient parti à la guerre. Pour les plus de 14 ans je ne pense que vous apprécierais réellement la manière dont c'est écrit et raconté. La fin laisse sous entendre l'espoir se qui est magnifique mais j'attendais autre chose.
 
 
Mon père est parti à la guerre, de John Boyne chez Gallimard Jeunesse
 
 
Mon père est parti à la guerre, de John Boyne chez Gallimard Jeunesse

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire