samedi 17 mai 2014

No man's land, de Loic Le Pallec chez Sarbacane

No man's land, de Loic Le Pallec chez Sarbacane
 Titre : No man's land
 Auteur :  Loic Le Pallec
 Editeur :  Sarbacane
 Collection :  Exprim'
 Date de sortie :  28 août 2013
 Nb de pages :   317 pages
 Prix : 16€00

 No man's land, de Loic Le Pallec chez Sarbacane

 
Après la catastrophe qui a annihilé l'humanité, ils se sont retrouvés dans cette petite ville déserte, berceau de leur origine commune. Hier encore, ils n'étaient que des robots ; mais ils se découvrent capables de penser et même... de ressentir des émotions. Que vont-ils bien pouvoir faire sur cette Terre désertée ? S'interroger, bien sûr, à propos de ce qu'ils croient éprouver, car un robot peut-il prétendre échapper à sa programmation ? Peut-il apprendre à vivre en communauté, créer, rire et qui sait ? à aimer ? C'est toutes ces questions que vont se poser Archi, le robot biblio qui tient le journal des événements, le turbulent Meph, Domo le colosse, Nobel, Cérébro, Éliza et les autres. Qui sont-ils, et pourquoi se trouvent-ils réunis dans cette petite ville déserte? 

No man's land, de Loic Le Pallec chez Sarbacane
 
"En observant ce séquoia (...), je me suis dit qu'un arbre capable de vivre 3 000 ans devait certainement avoir une perception temporelle très différente de celle d'un humain. Je me suis alors demandé quel genre de réponse cette créature aurait pu donner à la question suivante : Que représente l'humanité pour vous ? Eh bien, admettant qu'il ait pu répondre bien sûr, je ne serais guère étonné qu'il ait considéré les hommes comme une variété de parasites, dont la ridicule espérance de vie se trouvait tout juste compensée par une prolifération rapide de l'espèce. Une bactérie dangereuse, capable de provoquer la fin de la lignée sylvestre."

No man's land, de Loic Le Pallec chez Sarbacane
 
Et oui je suis de retour pour une chronique sur « No man's land » de Loic Le Pallec. Je tiens d'abord à remercier les éditions Sarbacane pour cet envoi car honnêtement je ne sais pas si je me serais arrêté sur ce livre si je l'avais vu en magasin. Ce fut une lecture sympathique pour moi mais sans plus.
 
Résumons un peu. Après la catastrophe qui a annihilé l'humanité, ils se sont retrouvés dans cette petite ville déserte, berceau de leur origine commune. Hier encore, ils n'étaient que des robots ; mais ils se découvrent capables de penser et même... de ressentir des émotions. Que vont-ils bien pouvoir faire sur cette Terre désertée ? S'interroger, bien sûr, à propos de ce qu'ils croient éprouver, car un robot peut-il prétendre échapper à sa programmation ? Peut-il apprendre à vivre en communauté, créer, rire et qui sait ? à aimer ? C'est toutes ces questions que vont se poser Archi, le robot biblio qui tient le journal des événements, le turbulent Meph, Domo le colosse, Nobel, Cérébro, Éliza et les autres. Qui sont-ils, et pourquoi se trouvent-ils réunis dans cette aventure ?
 
Alors commençons par le commencement. Je vais débuter par vous dire ce que j'ai trouvé sympathique dans ce livre. Tout d'abord j'ai aimé l'originalité de ce livre. C'est-à-dire qu'il est rare d'avoir une « dystopie » même si ce n'en est pas vraiment une, qui met en scène des robots. J'ai apprécié que l'auteur en profite pour nous faire passer une leçon de vie. En effet si ce livre fut écrit, je pense que c'était majoritairement pour faire prendre conscience d'arrêter de détruire notre planète car sinon nous risquons tous de disparaitre ainsi que toute vie sur terre. J'ai trouvé ça plutôt bien d'intégrer ça dans ce livre étant donné qu'il vise les adolescents. Cela leur permet de comprendre les conséquences de notre vie. Pour moi c'est d'abord ces raisons qui ont fait que j'ai tout de même apprécié cette lecture.
 
Maintenant venons en a ce qui ma déplu. Tout d'abord vous savez que je n'aime pas lorsqu'il n'y a pas d'intrigue et bien la c'est le cas. Nous suivons les robots mais il n'y a aucun but à l'histoire qui plus est cela manque d'action. On les suit dans leur vie de tous les jours mais c'est tout. Et malheureusement pour moi tout cela c'est senti dès le début du livre. J'ai eu beaucoup de mal à entrer dedans et je n'attendais qu'une chose c'est qu'il se passe quelque chose. Cependant ce n'était pas le cas. Du coup je me demandais quand est-ce que le livre se finissait. Je ne comprenais pas l'intérêt, j'ai compris le message que voulez faire passer l'auteur cependant je n'ai pas compris l'histoire autour.
 
En ce qui concerne l'écriture de l'auteur, j'ai plutôt bien apprécié son écriture qui était plutôt fluide mais assez complexe à certains passages. Notamment lorsque ce sont les robots qui parlent de choses scientifiques, philosophiques etc. J'avais tendance à passer ces passages car c'était trop complexe pour moi. Je pense que j'aurais plus accroché si les robots parlaient plus simplement surtout vu les lecteurs que vise ce livre. Je n'ai pas détesté l'écriture de l'auteur mais je n'ai pas accroché non plus. Pour les personnages je suis assez perplexe. Car je n'ai pas été aussi touché que je l'attendais. Même si l'on ressentait qu'ils étaient à présent plus près des humains, ils me semblaient plutôt froid, distants... J'ai préféré la fin où finalement on se sent plus proche d'eux, on connait leur intimité etc. mais avant je n'ai pas vraiment apprécié les personnages.
 
Mon avis. Malheureusement j'ai plus rencontré des points négatifs que positifs. L'histoire partait plutôt bien avec un angle original mais le contenu m'a déçue. Au point que je me demandais quand est-ce que le livre allait se finir. C'est donc vous prouvez que je n'ai pas accroché. Le manque d'intrigue et d'action m'ont beaucoup calmé et m'ont donné peu envie de poursuivre.
 
 
No man's land, de Loic Le Pallec chez Sarbacane
 
No man's land, de Loic Le Pallec chez Sarbacane

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire