mercredi 2 juillet 2014

Un beau jour peut-être, de Lauren Graham chez Milady

Un beau jour peut-être, de Lauren Graham chez Milady
 Titre : Un beau jour peut-être
 Auteur :  Lauren Graham
 Editeur :  Milady
 Collection :  Romance
 Date de sortie : 23 Mai 2014 
 Nb de pages : 413 pages
 Prix : 18€20
 
 
 
 
 QUATRIEME DE COUVERTURE :
 
Janvier 1995. Des rêves de Broadway plein la tête, Franny fait le pari de devenir célèbre en trois ans. Elle n'a plus que six mois pour réussir. Alors que sa carrière de comédienne tourne au ralenti, et qu'elle cherche à échapper à la petite vie rangée que son compagnon voudrait partager avec elle, Franny tient enfin l'occasion de jouer devant des professionnels. Pour réussir, elle devra faire abstraction du charme de James Franklin, l'acteur le plus talentueux de son cours...



 EXTRAIT :
 
" Lorsque le train arrive, je trouve une place assise et respire profondément. La ligne D entre Brooklyn et Manhattan est l'une de mes préférées, la rame émerge un instant des profondeurs et vient survoler le fleuve sur le pont de Manhattan. Que j'écoute de la musique, m'attelle aux mots croisés du New York Times ou, plus rarement, que je réussisse à lire, j'essaie de ne jamais oublier de regarder par la fenêtre, au moins une seconde, avant de replonger sous la terre. Par superstition, sans doute. Le spectacle de l'East river, des bateaux et de l'énorme enseigne lumineuse de la Watchtower, emblème de Brooklyn, est un rituel qui me rappelle combien je suis insignifiante, que des milliers, des millions de gens ont regardé ce fleuve avant moi, de la fenêtre d'un bateau, d'une voiture ou d'une rame de métro, des rêves de New York plein la tête, plus ou moins irréalisables, peu importe, leur lutte ressemble à la mienne. Cela me permet de relativiser et, bizarrement, de garder espoir. "




❧ MON AVIS :
 
 
Cela faisait un petit moment que j'avais entendu parler de ce livre sur la blogosphère anglaise/américaine et française. Parfois en bien d'ailleurs, mais d'autre fois en mal. J'étais donc perplexe avant de commencer ce livre, car d'un côté il me faisait vraiment envie et de l'autre j'avais peur de ne pas accrocher à l'histoire comme certain. Je connaissais déjà l'auteur en tant qu'actrice comme beaucoup, mais c'est tout. Quoi qu'il en soit, je tiens à remercier Babelio et Milady pour cet envoi. Malheureusement je me dois de rallier les personnes déçue par ce livre.

Résumons un peu."On ne nait pas star, on le devient". C'est ce que s'est dit Franny Banks en débarquant à New York, avec la ferme intention de devenir célébre. Un projet ambitieux qu'elle s'est accordé trois ans pour réaliser. Hélas, il ne lui reste plus que six mois pour réussir son pari, et sa carrière de comédienne ne décolle pas. Sa plus grande réussite jusqu'à présent est une publicité vantant les mérites d'une marque de lessive. Dépitée, Franny se goinfre de feuilletés au fromage et se punit en s'infligeant d'interminables séances de jogging. Et voila qu'un beau jour, la chance lui sourit - elle tient enfin l'occasion de jouer devant des pros. La célébrité, c'est maintenant où jamais... à condition de ne pas se laisser déstabiliser par James Franklin, l'acteur le plus talentueux de son cours.

Oui je sais, vous aussi après ce court résumé pense que tout laisser à prédire un livre un peu bof. En effet pour ma part ce résumé « résume » bien l'univers du livre, c'est-à-dire qu'il ne se passe rien et que l'on s'ennuie.

Au début du livre, je partais dans l'idée que j'étais heureuse de découvrir l'écriture d'une actrice que j'adore. Cependant plus j'avançais, plus j'avais envie de fermer le livre honnêtement. On ressent rapidement que cette histoire est complètement tirée par les cheveux, irréaliste, une héroïne peut appréciable... De plus d'un chapitre à un autre, ou bien même d'une scène à une autre on avait l'impression de n'y voir aucun lien.

Parlons de l'écriture. Clairement je n'ai jamais été autant déçue par une écriture. Cette dernière était tout simplement pas travaillée, pas recherchée, en aucun cas touchant, appréciable... juste décevante. Je n'ai rien contre les phrases « parler » dans un livre mais quant il n'y a que ça, non merci. De plus on rencontre pas mal d'erreurs en ce qui concerne les constructions de phrases, mais je pense que cela vient de la traduction.

Venons-en à présent à l'histoire en elle-même. Je n'ai tout simplement pas du tout accroché, mais alors vraiment pas. Je pense que je n'ai pas réussi à accrocher notamment du au faite de l'écriture, d'une intrigue intéressante et captivante. Ce roman était tout simplement trop long, plusieurs fois j'ai hésité à tout simplement laisser tomber. De plus on trouve trop de répétition dans l'histoire de Franny, qui finit par nous lasser plus on avance. L'histoire n'est pas assez travailler, pas assez approfondi. {/align]
A présent, concentrons-nous sur les personnages. Pfiou. En réalité l'histoire de Franny est assez touchante, même si pour ma part je ne m'y retrouve pas du tout, je la comprends. Cependant son caractère de « mer** » honnêtement, commencer à me lasser plus j'avançais dans le livre. J'avais même par moment envie de lui mettre des baffes, tellement elle m'énervait. Tout au long du livre, elle se rabaisse, elle n'a aucune confiance en elle... Je suis un peu du même genre, mais en ce qui concerne Franny c'est vraiment énervant. Elle est trop girouette à mon gout. En ce qui concerne le personnage de James Franklin, c'est juste le plus gros cliché présent dans ce livre. C'est-à-dire que c'est belle et bien le type beau-parleur, un poil narcissique et soulant. Le genre de personnage dont j'ai horreur. L'auteur se rattrape un peu avec les personnages secondaires, qui sont tout de même plus attachants et touchants que les personnages principaux.

Mon avis. C'est une énorme déception pour ma part. Je n'ai trouvé aucun intérêt de ce livre. Je n'ai tout simplement pas accroché. Pour moi l'histoire n'a aucun sens, pas assez travaillé, pas assez recherché... trop cliché...L'histoire aurait pu être bien, mais malheureusement ce ne fut pas du tout le cas pour moi. Je pense que Lauren Graham est meilleur comme actrice, que comme écrivain.




 NOTATION :


Un beau jour peut-être, de Lauren Graham chez Milady

1 commentaire: