mardi 20 janvier 2015

C.O.D.A Tome 1: La musique c'est la vie, de Emma Trevayne chez Panini Books


C.O.D.A Tome 1: La musique c'est la vie, de Emma Trevayne chez Panini Books



 Titre : C.O.D.A Tome 1: La musique c'est la vie
 Auteur :Emma Trevayne
 Editeur : Panini
 Collection : Scarlett
 Date de sortie :18 Juin 2014
 Genre :Science-fiction, Jeunesse
 Nb de pages : 400 pages
 Prix : 15€90



 QUATRIEME DE COUVERTURE :

« Dans un monde futuriste et totalitaire contrôlé par la Corporation, la musique agit comme une drogue servant à manipuler la population. Anthem, 18 ans, possède une double vie. Le jour, il est ouvrier mais la nuit, lui et ses amis se réunissent pour jouer dans leur groupe clandestin de la « vraie » musique, sans le codage addictif de la Corporation. À la suite du meurtre de l'un de ses amis par la Corporation, Anthem décide de s'attaquer à la multinationale. À l'aide de hackers, il veut pirater le code source de la musique officielle pour délivrer son peuple en diffusant sa musique « libre ». »




❧ MON AVIS :

Me revoila avec une nouvelle chronique. Celle-ci a mis pas mal de temps car si au début ce livre me tentait pas mal au fil du temps je ne savais pas à quoi m'attendre. J'avais donc d'un côté très envie de le débuter et d'un autre pas trop. Ce qui était bizarre. Et une fois dedans et bien j'ai mis du temps à rentré dans l'histoire. Ce n'est pas un coup de cœur mais j'ai passé un bon moment.

Résumons un peu. Dans un monde futuriste et totalitaire contrôlé par la Corporation, la musique agit comme une drogue servant à manipuler la population. Anthem, 18 ans, possède une double vie. Le jour, il est ouvrier mais la nuit, lui et ses amis se réunissent pour jouer dans leur groupe clandestin de la « vraie » musique, sans le codage addictif de la Corporation. À la suite du meurtre de l'un de ses amis par la Corporation, Anthem décide de s'attaquer à la multinationale. À l'aide de hackers, il veut pirater le code source de la musique officielle pour délivrer son peuple en diffusant sa musique « libre ».

Je tenais juste à dire que grâce a la couverture et au synopsis, je m'attendais à quelque chose de beaucoup plus prenant, plus travaillé au niveau du futurisme et qui pourrait éventuellement me plaire même si j'ai pas mal de difficultés avec ce genre d'univers. Pourtant le fait que ce soit une dystopie je me suis dit que cela donnerait un point positif de suite, or ce ne fut pas le cas du tout. Le côté dystopique ne m'a pas tant happé que ça.Il faut pas mal de pages avant de rentrée dans l'histoire même. Contrairement à toutes les dystopies, je ne pense pas que cette dernière plaise à tout le monde. Me concernant ce ne fut pas une de mes dystopies préférés loin de la.

Parlons de l'histoire. Je dois dire que j'ai trouvé l'idée très originale de la part de l'auteur. L'encodage de la musique, est très rarement utilisé dans les livres. Certes la musique l'est elle assez souvent, mais pas comme moyen de pression, de contrôle, de drôgue. Ce qui donnait donc un bon point de départ je trouve. Nous partions donc sur idée originale et intéressante. En plus de la lecture, la musique est mon second passe temps. Autant dire que combiné je ne pouvais qu'être heureuse de les avoir. Le moyen de pression est tenu par la CORP. Et oui car comme dans toute dystopie il y a quelqu'un ou un groupe qui contrôle et fait sa propagande.

Les personnages. Il y a Anthem. Je dois dire que je l'ai plutôt bien apprécié. Il est accro aux mélodoses, plus qu'il ne le devrait et que les gens normaux. Sa mère est morte lorsqu'il était plus jeune, son père ne l'ait pas encore mais cela ne devrait pas tarder. La musique les tue petit à petit. Anthem aime également beaucoup la vraie musique, celle qui n'est pas contrôlée par la CORP. Celle que certain joue clandestinement dans une grange, une cave... quand il y n'y a pas les rondes des gardes. Comme on si attend un peu Anthem va essayé de déjouer la surveillance des gardes. C'est un jeune homme touchant, attachant, passionné, combattif... On ressent la tristesse de Anthem car l'on sait aussi qu'il va bientôt mourir. Il ne veut alors pas aimer Havre de peur de la faire souffrir, de la perdre. C'est un gars au grand cœur, qui veut protéger son entourage, ses petits frères et sœurs, Alpha et Omega, Havre... Ces petits frères et sœurs sont d'ailleurs assez touchants et attachants, on ne veut pas qu'ils aient la mélodose.

Au niveau des thèmes, ils sont assez vastes. On passe de la dépendance, la propagande, la manipulation, la rébellion, le courage, le contrôle, la trahison... Bref les thèmes d'une dystopie.

Je voudrais à présent parler de ce que j'ai trouvé moins bien ici. J'ai eu énormément de mal à accrocher au livre, c'est-à-dire que dès le début du livre il m'a fallu environ une centaine de pages avant d'être vraiment dedans. C'était beaucoup trop long à venir pour moi. De plus cela c'est accentué avec le manque d'action. Il y en a très peu dans ce livre. Le rythme est assez lent et donne envie d'arriver assez vite à la fin. Je voulais vraiment le finir au plus vite, ce qui est assez rare pour ma part.

Même si l'idée de base est assez original, je n'ai pas réussi à accrocher au rythme et par moment au style de l'écriture de l'auteur. Elle me perdait complétement et je dérivais.  Je l'ai trouvé trop lente, pas assez détaillé, pas assez travaillé. L'utilisation du présent ne m'a pas plus dérangé que ça contrairement à certains. Mais le style même de l'auteur ne m'a malheureusement pas convenue.

Tout au long de ma long de ma lecture je ne savais pas si j'appréciais ou non, ce qui me montrais donc bien que ce n'était en aucun cas un coup de cœur. Je n'ai pas réussi à être happé par mes lectures, je n'ai rien ressenti de particulier... Cependant je dois dire je ne m'attendais pas du tout à cette fin, ce fut la petite surprise pour moi.

Mon avis. J'ai passé un bon moment mais sans plus. C'est-à-dire que je n'ai pas réussi à sentir les émotions nécessaires pour être dans le livre. Il m'a manqué ce petit plus, ces émotions, l'action... J'ai bien apprécié les personnages et l'idée originale sur lequel est basé le livre, mais c'est tout.




❧ NOTATION :

C.O.D.A Tome 1: La musique c'est la vie, de Emma Trevayne chez Panini Books

1 commentaire: