vendredi 30 janvier 2015

La fille de l'hôtesse de l'air, de Christine Beigel chez Sarbacane

La fille de l'hôtesse de l'air, de Christine Beigel chez Sarbacane


 Titre : La fille de l'hôtesse de l'air
 Auteur :Christine Beigel
 Editeur : Sarbacane
 Collection : Jeunesse
 Date de sortie :7 mai 2014
 Genre :Jeunesse
 Nb de pages : 64 pages
 Prix : 6€00


 QUATRIEME DE COUVERTURE :
 
« Marilou, l'amoureuse du héros de Vendeur de rêves, a grandi. On la retrouve en train de peiner et râler avec sa mère dans les allées verglacées du Père Lachaise, en chemin pour l'enterrement d'un géniteur qu'elle n'a jamais connu – mais dont elle a entendu pis que pendre. Elle va y rencontrer « l'autre mère et l'autre fille » : les légitimes.
Cette demi-sœur, quasi jumelle, qui lui tombe du ciel (et qui ne soupçonne rien de la situation), Marilou s'en fait vite une amie.Grâce à elle, elle reconstitue peu à peu une image plus juste de ce père inconnu – et pousse sa mère à « descendre de son avion » et pour lui dire, enfin, la vérité. »




❧ MON AVIS :

Avant de commencer cette chronique je tiens à m'excuser pour mon absence de ces derniers temps. Quoi qu'il en soit à peine reçu ce livre, déjà étais-je surprise car je m'attendais à ce qu'il soit beaucoup plus épais. Or ce ne fut pas du tout le cas, il était très très court. A ma grande surprise je pensais beaucoup apprécier et malheureusement pour moi beaucoup moins.

Résumons un peu. Marilou, l'amoureuse du héros de Vendeur de rêves, a grandi. On la retrouve en train de peiner et râler avec sa mère dans les allées verglacées du Père Lachaise, en chemin pour l'enterrement d'un géniteur qu'elle n'a jamais connu – mais dont elle a entendu pis que pendre. Elle va y rencontrer « l'autre mère et l'autre fille » : les légitimes.
Cette demi-sœur, quasi jumelle, qui lui tombe du ciel (et qui ne soupçonne rien de la situation), Marilou s'en fait vite une amie. Grâce à elle, elle reconstitue peu à peu une image plus juste de ce père inconnu – et pousse sa mère à « descendre de son avion » et pour lui dire, enfin, la vérité.

Bon alors avant de commencer je ne savais pas qu'il y avait un tome précédent, je ne connaissais donc pas le personnage, ni l'écriture de l'auteur auparavant. Il se trouve que cependant on peut tout de même lire le livre sans avoir lu le premier tome car c'est une histoire indépendante.

Je vais parler du personnage principal d'abord car il se trouve qu'étant donné que le livre est assez court il n'y a pas non plus trois pages à débattre. J'ai plutôt bien apprécié le personnage de Marilou jusqu'à sa rencontre avec sa demi-sœur. Je ne sais pas à partir de là je l'ai trouvé méchante, capricieuse, un peu folle dans l'idée s'imaginer jumelle, de s'habiller déjà comme elle alors qu'elles viennent à peine de se rencontrer... On dirait une de ses maladies que l'on appelle trouble de l'affection. Je ne sais pas si c'est ce que voulait faire paraitre l'auteur mais cela m'a beaucoup troublé. Car même si elle vient de perdre son père, tout cela n'explique pas son comportement pour moi. Il y a également le personnage de la demi-sœur mais qui est un peu plus effacé. Et enfin le personnage de la mère qui joue le rôle de la mère qui ne s'occupe jamais de sa fille à cause de son boulot. J'ai trouvé cette idée vu et revu.

En ce qui concerne l'écriture de l'auteur, je l'ai trouvé assez simpliste, facile à lire, à comprendre, rapide à lire, sans chichis en plus... mais pas assez poussé pour moi. Je pense que l'auteur aurait pu aller plus loin, rallonger l'histoire au lieu d'aller aussi vite. C'est ce qui m'a bloqué majoritairement dans ma lecture, en plus du personnage de Marilou. 

Mon avis. Pour moi ce livre aurait pu me plaire plus si il était plus long, plus travaillé, plus poussé et le personnage de Marilou moins tête à claque. L'écriture de l'auteur est plutôt simpliste, fluide, facile à lire et à comprendre. Je le conseille pour les plus jeunes, je pense que c'est ce qui à bloqué également c'est que je suis plus âgé que ceux pour qui est destiné ce genre de livre.




❧ NOTATION :


La fille de l'hôtesse de l'air, de Christine Beigel chez Sarbacane

2 commentaires:

  1. Dû au fait que ce livre t'a semblé un peu trop léger, pas assez creusé, je ne pense pas le lire :)

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout mais pourquoi pas ! Même si le fait qu'il soit pas très long me refroidie un peu..

    RépondreSupprimer