dimanche 15 février 2015

Je m'appelle Lumikki Tome 1: Rouge comme le sang, de Salla Simukka chez Hachette Blackmoon

Je m'appelle Lumikki Tome 1: Rouge comme le sang, de Salla Simukka chez Hachette Blackmoon


 Titre : Je m'appelle Lumikki Tome 1: Rouge comme le sang
 Auteur :Salla Simukka
 Editeur : Hachette
 Collection : Blackmoon
 Date de sortie :5 Novembre 2014
 Genre :Thriller
 Nb de pages : 320 pages
 Prix : 15€00



 QUATRIEME DE COUVERTURE :
 
« Il était une fois une fille qui a dû apprendre la peur. Lumikki Andersson a dix-sept ans. Elle vit seule dans un studio, loin de ses parents et de son passé. Loin des gens. Par un matin glacial, elle découvre, dans la chambre noire de l'école, des dizaines de billets. Et une odeur. Une odeur de vieux sang. Malgré elle, Lumikki sort de son réconfortant univers réglé au cordeau pour remonter la piste, percer les mystères de cet argent sale. Face à elle, des flics corrompus, et un dangereux baron de la drogue. Lumikki aura beau tenter de fuir, elle n'a nulle part où se cacher. Or, rien n'est aussi rouge que le sang sur la neige... . »



❧ MON AVIS :


Et oui j'enchaine les chroniques étant donné que ces derniers jours, j'ai été assez malade et j'ai donc eu pas mal de temps pour lire. J'ai donc essayé de rattraper un peu mon retard sur mes services presses. Bon je n'ai pas eu le temps de tout rattraper mais j'ai quand même bien avancé. Bref en ce qui concerne ce livre tout le monde me l'a présenté comme une réécriture de Blanche-neige mais il y a un mais que je vous expliquerais un peu plus loin. Quoi qu'il en soit je remercie les éditions Hachette Blackmoon pour cet envoi. Pour ce livre j'ai bien apprécié ma lecture mais il y a eu trop de petites choses qui m'ont gêné pour apprécier pleinement. 

Résumons un peu. "Il était une fois une fille qui a dû apprendre la peur. Lumikki Andersson a dix-sept ans. Elle vit seule dans un studio, loin de ses parents et de son passé. Loin des gens. Par un matin glacial, elle découvre, dans la chambre noire de l'école, des dizaines de billets. Et une odeur. Une odeur de vieux sang. Malgré elle, Lumikki sort de son réconfortant univers réglé au cordeau pour remonter la piste, percer les mystères de cet argent sale. Face à elle, des flics corrompus, et un dangereux baron de la drogue. Lumikki aura beau tenter de fuir, elle n'a nulle part où se cacher. Or, rien n'est aussi rouge que le sang sur la neige... "

Lorsque j'ai reçu ce livre, je dois dire que je ne savais pas du tout à quoi m'attendre. Cependant je ne sais pourquoi j'avais l'impression que ce livre serait comme « Au bois dormant » mais pas du tout. Ils sont vraiment différent l'un de l'autre. Même si il y a des policiers d'inclus. Le point commun s'arrête la. Bref je n'ai su qu'une fois après avoir lu le livre que « Lumikki » voulait dire en finlandais Blanche-Neige. Je n'avais donc pas vu le rapport dès le départ, mais assez tard. Quoi qu'il en soit je ne savais donc pas qu'il s'agissait d'une réécriture, ce qui n'était pas plus mal je pense. Puisque la référence n'est pas visible plus que ça.

Parlons de l'histoire en elle-même. Cette dernière n'est pas trop mal gérée, même si certains points m'ont un peu gênée dans ma lecture. 
Notamment j'ai eu à beaucoup de moment eu du mal à croire qu'une histoire comme celle-ci soit possible. Cela est surement du au fait que par moment Lumikki n'a pas le comportement d'une adolescente normale mais plutôt le comportement d'une adolescente que l'on aurait entrainé pour survivre (un peu comme dans les films d'actions Marvel...). Lorsque j'ai discuté de ça avec d'autres lecteurs, ils m'ont dit « oui mais regarde « Millénium » la fille est super entrainée également et est finlandaise ». Oui c'est vrai, ce serait donc leur marque de fabrique, mais malheureusement pour moi ça ne marche pas...

En ce qui concerne l'écriture de l'auteur, elle est assez plaisante, simple et facile à lire mais les manques de réalités m'ont un peu freiné dans ma lecture. De même que le personnage de Lumikki qu'il a crée ne m'a pas plus intéressé, touché, attaché que ça finalement. J'en attendais beaucoup plus malheureusement. Cependant je dois dire le côté policier est vraiment bien travaillé et ça je me dois de le signalé.

Mon avis. J'ai passé un bon moment mais sans plus. C'est-à-dire que tous les petits défauts de ce livre m'ont un peu gâché ma lecture qui aurait pu être tellement meilleure. Je conseille cette lecture à tout ceux qui aiment les romans policiers finlandais et les réécritures de contes même si ce côté n'est pas assez travaillé pour moi.


❧ NOTATION :

Je m'appelle Lumikki Tome 1: Rouge comme le sang, de Salla Simukka chez Hachette Blackmoon

1 commentaire:

  1. J'en entends beaucoup parlé... et il me tente pas du tout et ta chronique m'a pas fait changé d'avis :/

    RépondreSupprimer