samedi 11 juillet 2015

La mafia du chocolat Tome 1, de Gabrielle Zevin chez Hachette

La mafia du chocolat Tome 1, de Gabrielle Zevin chez Hachette

 Titre : La mafia du chocolat Tome 1
 Auteur :Gabrielle Zevin
 Editeur : Hachette
 Collection : Livre de poche Jeunesse
 Date de sortie :11 Mars2015
 Genre :Jeunesse, Science-Fiction
 Nb de pages : 416 pages
 Prix : 6€90


 QUATRIEME DE COUVERTURE :

«En 2083, le chocolat et le café sont illégaux, le papier est difficile à trouver, l'eau est précieusement rationnée, et la ville de New York est dominée par le crime et la pauvreté. Pour Anya Balanchine, 16 ans, la fille orpheline du criminel le plus célèbre de la ville, la vie est une routine bienheureuse. Jusqu'à ce que son ex-petit ami soit accidentellement empoisonné par le chocolat de la contrebande familiale, et que la police accuse la jeune fille. Brusquement, Anya se retrouve poussée malgré elle sous le feu des projecteurs : au lycée, dans la presse et, plus grave, au sein de sa famille de hors-la-loi... »


❧ MON AVIS :

Oui oui c'est encore moi. Oui je m'étonne moi même à lire autant. Il s'agit d'ailleurs encore une fois d'un livre Hachette, que je remercie encore une fois pour leur envoi. Bon alors pour une fois, je connaissais déjà l'auteur avant de me lancer dans cette histoire mais je dois dire que je ne me souvenais pas du tout de son style d'écriture. C'était donc une redécouverte. J'avais déjà entendu parler de ce livre depuis déjà fort longtemps, mais il ne m'avait pas donné envie de le lire jusqu'à présent. Etant donné qu'il s'agissait cette fois d'un partenariat c'est encore différent. Concernant mon ressentie de cette lecture, j'en ressors perplexe. Je ne sais pas en réalité si j'ai bien aimé ou non.

Résumons un peu. En 2083, le chocolat et le café sont illégaux, le papier est difficile à trouver, l'eau est précieusement rationnée, et la ville de New York est dominée par le crime et la pauvreté. Pour Anya Balanchine, 16 ans, la fille orpheline du criminel le plus célèbre de la ville, la vie est une routine bienheureuse. Jusqu'à ce que son ex-petit ami soit accidentellement empoisonné par le chocolat de la contrebande familiale, et que la police accuse la jeune fille. Brusquement, Anya se retrouve poussée malgré elle sous le feu des projecteurs : au lycée, dans la presse et, plus grave, au sein de sa famille de hors-la-loi...

Parlons dès a présent des personnages. Notre personnage principal est une jeune fille de 16 ans, prénommée Anya Balanchine. Cette dernière n'a pas du tout la vie facile: orpheline, grand-mère malade et alitée, grand frère ayant des problèmes mentaux, une petite soeur à s'occuper et une famille de mafieux. Je dois dire qu'elle n'a vraiment pas de chance. J'ai beaucoup apprécié ce personnage. Je l'ai trouvé extrêmement courageuse, touchante, attachante, combattante, qui ne baisse pas les bras et surtout qui reste forte. Bon il est vrai que parfois on ne comprend pas trop pourquoi elle s'en prend à son petit copain Win, mais en même temps j'ai envie de dire si on été à sa place cela arriverait surement. En ce qui concerne les autres personnages, ils ne m'ont pas plus touché que ça. Mise à part son grand frère Leo. Malgré son problème mental, on peut voir qu'il essaye de faire de son mieux et qu'il essaye d'aider sa famille au maximum. Je l'ai trouvé très touchant et très courageux.

Venons en à l'histoire et l'intrigue. L'idée que le chocolat et le café soient interdit est original. C'était la première fois que je lisais une "dystopie" en quelque sorte qui parle principalement d'interdictions. Cependant il m'a manqué quelque chose, comme notamment le pourquoi du comment? C'est-à-dire que l'on ne sait pas vraiment pourquoi cela a été interdit et comme cela a été instauré. J'ai trouvé cela dommage, car c'est comme ci il nous manque une part de l'histoire. De même l'effet de répétitions des événements qui arrive à Anya m'ont quelque peu dérangé. A la fin je me disais encore! Certes à chaque fois cela n'arrive que deux fois, mais tout de même. Pourquoi toujours tout en double? Peut-être que l'auteur avait du mal à penser à d'autres événements qui pourrait arrivé à son personnage principal. En même temps c'est la difficulté quand on la surcharge d'un passé difficile. Après on ne sait plus quoi inventé qui pourrait lui arrivée.

L'écriture de l'auteur maintenant. Cela se regroupe assez bien avec ce que j'ai dit un peu plus haut. C'est une histoire qui se lit extrêmement facilement, qui est additif et sympathique. Cependant l'auteur a voulu surcharger l'histoire de son héroïne ce qui fait que nous nous retrouvons avec des événements en doublon. C'est dérangeant au bout d'un moment. Malgré tout l'histoire se lit très bien et on apprécie notre lecture.

Mon avis. C'est une lecture sympathique et facile à lire mais qui contient certains défauts comme notamment des événements en doublons, un passé de l'héroïne surchargé... Je pense que c'est une lecture qui conviendra parfaitement aux jeunes adolescents.



❧ NOTATION :

La mafia du chocolat Tome 1, de Gabrielle Zevin chez Hachette

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire