samedi 30 janvier 2016

Le chat sur le mur, de Deborah Ellis chez Hachette

Le chat sur le mur, de Deborah Ellis chez Hachette


 Titre : Le chat sur mur
 Auteur :Deborah Ellis
 Editeur : Hachette
 Collection : Littérature contemporaine
 Date de sortie :20 Janvier 2016
 Genre :Jeunesse, Contemporaine
 Nb de pages : 188 pages
 Prix : 14€90

 QUATRIEME DE COUVERTURE :

«Clare avait 13 ans quand elle est morte et qu'elle s'est réveillée dans le corps d'un chat errant, à Bethlehem, en Cisjordanie. Réfugiée dans une maison avec deux soldats israéliens et un petit garçon palestinien, elle va partager pendant quelques jours leur quotidien. Entre incompréhensions et émeutes qui divisent les deux peuples, elle va essayer de sauver sa vie, et peut être même celle de ses trois compagnons de hasard. Mais comment aider son prochain lorsqu'on est un chat ? Comment trouver sa place dans un univers chaotique, ravagé par la peur et la colère ? »




❧ MON AVIS :

Alors lorsque j'ai vu ce livre dans les possibilités de réceptions, je me suis dit que j'aimerais beaucoup le lire. Pourquoi ? Tout simplement parce je suis dans une période où je veux avoir une trace écrite de ce qui passe sur notre belle planète. Pour montrer à nos enfants que la vie n'est pas parfaite partout et qu'il faut réagir. Je n'avais pas encore de livre sur le sujet de la Cisjordanie et la Palestine, mais cela m'intéressait beaucoup et surtout de voir comment cela était amené à des enfants. Ce fut un bon moment de lecture, malheureusement il y a eu quelques détails qui m'ont un peu dérangé. Je remercie les éditions Hachette pour leur envoi.

Résumons un peu. Clare avait 13 ans quand elle est morte et qu'elle s'est réveillée dans le corps d'un chat errant, à Bethlehem, en Cisjordanie. Réfugiée dans une maison avec deux soldats israéliens et un petit garçon palestinien, elle va partager pendant quelques jours leur quotidien. Entre incompréhensions et émeutes qui divisent les deux peuples, elle va essayer de sauver sa vie, et peut être même celle de ses trois compagnons de hasard. Mais comment aider son prochain lorsqu'on est un chat ? Comment trouver sa place dans un univers chaotique, ravagé par la peur et la colère ?

Parlons dès à présent des personnages. Notre personnage principal est un peu atypique. En effet Clare qui était une jeune fille de 13 ans est décédée et revenu à la vie dans la peau d'un chat. J'ai eu beaucoup de mal avec ce personnage. Parce que malgré tout ce qui l'entoure et ce qu'elle a vu, je la trouve tout de même égoïste, antipathique, insupportable... A un moment (sans vous donner les détails pour ne pas vous spoiler) donné, nous avons les détails d'un massacre qui a eu lieu. On a bien évidemment le point de vue de la demoiselle et j'ai trouvé que l'on ne ressentait aucun chagrin, aucun attendrissement, strictement rien. Je dois dire que cela m'a beaucoup refroidit car je pensais que le personnage principal allait être sympathique, soit touché par l'environnement qui l'entoure et en fait non. Tout ce qu'elle fait c'est retourné sur l'histoire de sa vie et se plaindre de cette dernière alors que des gens souffrent beaucoup plus notamment en Cisjordanie et Palestine. En ce qui concerne les personnages des militaires, certes ils font leur travail mais je les ai trouvés beaucoup plus sympathique que notre personnage principal. C'est-à-dire qu'eux savent ce qui se déroule autour d'eux, les horreurs qui ont lieu. Ils se rendent compte de la situation contrairement à elles. Bon certes ce sont des militaires donc forcément. J'ai beaucoup apprécié qu'ils aident ne serait-ce qu'un peu le petit garçon qui se trouve dans cette maison.

Venons-en à l'histoire et l'intrigue à présent. L'histoire en elle-même aurait été intéressante. On apprend petit à petit pourquoi la jeune fille est décédée ce qui en soit, nous intéresse également, cependant son côté égoïste, antipathique, insupportable ; dérange beaucoup je trouve. Je pense que j'aurais préféré voir une histoire un peu plus touchante, plus marquante plutôt que de se plaindre d'une vie qui n'était pas si horrible. Certes elle s'en rend un peu compte à la fin mais cela est résumé en a peine deux phrases et je trouve cela vraiment dommage. La partie qui se déroule avec les militaires j'ai beaucoup apprécié, mais j'aurais voulu que cela soit plus approfondi. Pourquoi ? Parce que finalement sur le sujet de la Cisjordanie et de la Palestine on ne sait peu de choses. Et si je voulais à la base lire ce livre c'était justement pour en savoir plus. Je pense que l'auteur aurait dû approfondir son idée.

Je vais parler brièvement de l'écriture de l'auteur. Personnellement je n'avais jamais lu de livre de Deborah Ellis auparavant. Je ne peux donc juger uniquement sur ce livre. Ce fut une lecture rapide, sympathique mais qui manque de travail selon moi. Notamment comme je le disais un peu plus haut dans l'approfondissement de l'histoire. On nous vend l'histoire comme une histoire sur la Cisjordanie et la Palestine, hors au final on sait peu de choses sur la situation et le ressenti de la population. Je trouve cela vraiment dommage. L'histoire est assez courte, est écrit assez gros puisque cela est pour des jeunes et donc ce lit très vite.

Mon avis. Globalement je suis assez déçue. Je m'attendais à plus de détails sur la situation de chaque côté du mur qui sépare la Cisjordanie et la Palestine. De plus je n'ai pas pu supporter le comportement antipathique, égoïste, du personnage principal. Je trouve cela dommage car je pense que l'on tenait vraiment une bonne idée ici.




❧ NOTATION :

Le chat sur le mur, de Deborah Ellis chez Hachette

1 commentaire:

  1. L'idée est super sympas ! Mais vu ton avis je sais pas trop, déjà que j'ai pas l'envie de lire ce genre de roman en ce moment ><

    RépondreSupprimer