dimanche 13 mars 2016

Les nuits de Shéhérazade Tome 1: Captive, de Renée Ahdieh chez Hachette

Les nuits de Shéhérazade Tome 1: Captive, de Renée Ahdieh chez Hachette

 Titre : Les nuits de Shéhérazade Tome 1: Captive
 Auteur :Renée Ahdieh
 Editeur : Hachette
 Collection : Aventure
 Date de sortie :10 Septembre 2015
 Genre :Jeunesse
 Nb de pages : 448 pages
 Prix : 18€00
 
 QUATRIEME DE COUVERTURE :

«Même consciente du terrible sort qui l'attend, Shéhérazade se porte volontaire pour épouser le jeune calife Khalid Ibn al-Rashid. Même si elle sait qu'elle est promise à la mort au lendemain de ses noces, elle est prête à tout pour venger son amie Shiva, l'une de ses récentes épousées. Pour cela, elle doit d'abord gagner du temps, en narrant des contes à rallonge au calife. Chaque jour est une menace de mort et la jeune fille échappe plusieurs fois à l'exécution. À l'extérieur, les proches de Shéhérazade préparent le sauvetage de la jeune fille. Shéhérazade n'oublie pas qu'elle doit mettre au point une stratégie pour tuer celui qui est désormais son époux. Mais c'est sans compter l'amour qu'elle se met peu à peu à éprouver pour Khalid... »

❧ MON AVIS :

Alors lorsque j'ai vu ce livre dans le programme de Hachette, je me suis dit pourquoi pas. Notamment car j'en avais déjà entendu beaucoup de bien du côté anglophone mais aussi francophone. Je voulais donc si cela allait également me plaire, puisque tout le monde faisaient des éloges de ce livre. Et bien encore une fois, je risque d'en décevoir certains mais je ne partage pas tous ces éloges malheureusement. En effet l'histoire fut sympathique mais j'ai rencontré de gros problèmes. Je tiens cependant à remercier encore une fois les éditions Hachette pour cet envoi.

Résumons un peu. Même consciente du terrible sort qui l'attend, Shéhérazade se porte volontaire pour épouser le jeune calife Khalid Ibn al-Rashid. Même si elle sait qu'elle est promise à la mort au lendemain de ses noces, elle est prête à tout pour venger son amie Shiva, l'une de ses récentes épousées. Pour cela, elle doit d'abord gagner du temps, en narrant des contes à rallonge au calife. Chaque jour est une menace de mort et la jeune fille échappe plusieurs fois à l'exécution. À l'extérieur, les proches de Shéhérazade préparent le sauvetage de la jeune fille. Shéhérazade n'oublie pas qu'elle doit mettre au point une stratégie pour tuer celui qui est désormais son époux. Mais c'est sans compter l'amour qu'elle se met peu à peu à éprouver pour Khalid...

Avant de rentrer dans le détail de la chronique, je tiens à préciser que ce n'est pas parce que j'ai connu quelques couacs avec ce livre, que tout le monde le ressent pareil. Chacun à son point de vue complétement différent. 

Commençons comme d'habitude par les personnages. Nous avons donc deux grands personnages majeurs : Shéhérazade & Khalid Ikn-Al-Rashid. Parlons de ce personnage féminin. Je dois dire que je l'ai beaucoup apprécié mais par moments je me suis posé des questions. C'est-à-dire que j'aime beaucoup son côté femme indépendante, qui ne se laisse faire par personne et qui prends les décisions par elle-même. Sa haine l'a fait avancer, cependant je trouve que justement elle laisse cette haine trop vite de côté. Elle ne se bat pas plus que ça pour venger sa meilleure amie. Shéhérazade est pour sur un personnage fort, attachante, touchante, courageuse, qui n'a pas froid aux yeux. On la sent également parfois perdue comme n'importe qu'elle personne le serait. En ce qui concerne Khalid, on ne sait finalement pas grand-chose sur lui. Mise à part qu'il est mystérieux, qu'il tient tout de même à Shéhérazade. Ce calife a beaucoup de secrets mais je le trouve quand même attachant et touchant surtout envers son épouse. Je pense que j'aurais aimé cependant, un point de vue omniscient pour mieux comprendre ce qu'il ressentait, ce qu'il l'intriguait et redoutait. Car même si cela était dit, je pense que l'on aurait pu le ressentir encore plus. Pour les autres personnages, j'ai beaucoup apprécié les personnages de Despina et Jalal. Je me suis surprise à détester « les gentils », c'est-à-dire Tariq et Rahim. Je ne peux vous en dire plus sans vous spoiler.

Venons-en désormais à l'histoire et l'intrigue. C'est la malheureusement que cela a beaucoup péché pour moi. Notamment le fait que l'histoire mets –selon moi- beaucoup trop longtemps à se mettre en place. Pour être honnête j'ai commencé à apprécier réellement l'histoire que dans les 60 dernières pages. Avant cela je me suis un peu ennuyé très clairement. Notamment car l'auteur tourne selon moi autour de pot avec les histoires de Shéhérazade. Mise à part l'intrigue arrive beaucoup trop tard dans le livre. Il n'y a pas d'évènement particulier avant 300 pages. Et c'est le genre de choses que je n'apprécie absolument pas. J'avais l'impression de perdre mon temps. Toute fois quand je suis arrivée dans les fameuses 60 dernières pages, là j'ai trouvé cela intéressant. Les choses commençaient à bouger, il y avait de l'action, des révélations. Il est réellement dommage de mettre tout cela à la fin du livre alors que l'on aurait pu capter le lecteur avant. Heureusement que je me suis accrochée car sinon je n'aurais pas connu tout cela. Le tome 1 est comme une grosse introduction pour le tome 2.

Le style de l'auteur n'est en soi pas mal, facile à lire. Cependant je pense qu'au niveau longueur et lenteur, c'est quelque chose qui est dérangeant ici. Si elle était passée directement telle qu'elle le fait dans les 60 dernières pages, cela aurait été beaucoup plus sympathique

Mon avis. Malheureusement je vais contre dire tous les avis que j'ai pu lire jusque-là, mais je n'ai pas trouvé ce livre si fantastique que cela. J'ai beaucoup apprécié les personnages en effet, cependant j'ai commencé à apprécier ma lecture uniquement dans les 60 dernières pages. Cependant si vous aimez les histoires de Mille et une nuit, cela peut surement vous plaire.


❧ NOTATION :

Les nuits de Shéhérazade Tome 1: Captive, de Renée Ahdieh chez Hachette

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire