jeudi 24 mars 2016

Petit poucet, de Hassan Amekan chez Balivernes

Petit poucet, de Hassan Amekan chez Balivernes

 Titre : Petit poucet
 Auteur :Charles Perrault
 Illustrateur :Hassan Amekan
 Editeur : Balivernes
 Collection : Contes et Billevisées
 Date de sortie :2016
 Genre :Jeunesse, Contes
 Nb de pages : 32 pages
 Prix : 13€00

 QUATRIEME DE COUVERTURE :

« Un bûcheron et une bûcheronne avaient sept fils. Ils étaient fort pauvres. L'aîné n'ayant que dix ans, aucun de leurs enfants ne pouvait gagner de l'argent. Le plus jeune était très petit. A la naissance, il n'était guère plus gros qu'un pouce, ce qui fit qu'on l'appela le petit Poucet.

L'histoire du Petit Poucet n'a rien de mystérieux pour les plus grands : l'abandon dans la forêt par les parents, le chemin parsemés de petits cailloux blancs, le retour des sept frères, et de nouveau, l'abandon par les parents avec le petit Poucet qui sème cette fois-ci des miettes de pain qui seront mangées par les oiseaux, la confrontation avec l'Ogre qui dévorera ses filles par erreur et poursuivra petit Poucet et ses frères avec les bottes de sept lieues...

Comment amener du neuf dans ce conte traditionnel si connu ? Ce sera par le traitement graphique dû à un illustrateur iranien de grand talent, avec des couleurs vives et des formes géométriques inattendues jusque dans les moindres détails..»

❧ MON AVIS :

Comme vous le savez surement depuis un moment maintenant, j'aime beaucoup les livres pour enfants. Et ce notamment car je souhaite devenir institutrice. Je commence donc à me faire petit à petit ma bibliothèque. Lorsque les éditions Balivernes m'ont envoyé un mail pour me parler de ce livre, je dois dire que cela m'a tout de suite intéressé. Notamment car dans peu de temps, je vais devoir faire une séance de littérature sur les contes revisités. Je me suis dit que cela me ferait un exemple sous la main avec lequel je pourrais travailler, et je ne regrette absolument pas mon choix. Je remercie donc grandement les éditions Balivernes pour cet envoi.

Résumons un peu. Un bûcheron et une bûcheronne avaient sept fils. Ils étaient fort pauvres. L'aîné n'ayant que dix ans, aucun de leurs enfants ne pouvait gagner de l'argent. Le plus jeune était très petit. A la naissance, il n'était guère plus gros qu'un pouce, ce qui fit qu'on l'appela le petit Poucet.
L'histoire du Petit Poucet n'a rien de mystérieux pour les plus grands : l'abandon dans la forêt par les parents, le chemin parsemés de petits cailloux blancs, le retour des sept frères, et de nouveau, l'abandon par les parents avec le petit Poucet qui sème cette fois-ci des miettes de pain qui seront mangées par les oiseaux, la confrontation avec l'Ogre qui dévorera ses filles par erreur et poursuivra petit Poucet et ses frères avec les bottes de sept lieues...

Encore une fois je vais faire ma chronique de manière un peu différente car il s'agit d'un livre pour enfants.

Comme vous avez pu le voir grâce au résumé, il est question ici de petit poucet. Nous allons donc suivre ces différentes aventures. Bien évidemment cela est du déjà vu, puisqu'il s'agit de l'histoire de Charles Perrault. J'ai trouvé le petit poucet très ingénieux, très intelligent. J'ai trouvé cela vraiment bien car cela permet aux enfants de voir que même si l'on est petit et jeune, on peut être intelligent. Alors que les grands (par exemple le géant), ne sont pas forcément les meilleurs, ni les plus malins... C'est donc un livre avec une morale pour les enfants et je pense que cela est nécessaire. De plus je dois dire que la manière dont est découpé le texte est vraiment bien fait, car l'on comprend très bien les différentes aventures, évènements etc. Je pense donc que cela a été fait de manière très intelligente.

Venons-en aux illustrations. Car en effet c'est ce qui diffère de tous les autres « Petit poucet » déjà publiés. Je dois dire que de ce côté-là, c'est un petit poucet extrêmement original comme nous n'avons jamais vu auparavant. Ce qui est drôle, c'est que d'habitude je ne vois pas du tout le travail fait derrière les illustrations mais là on ne peut pas le rater. On peut voir les différences de matériaux, la peinture utilisée, les couleurs. Ces dernières sont d'ailleurs les mêmes à chaque page : bleu, vert, jaune, rouge, noir et un peu de marron. Je pense que cela est dans le but de rester simple pour les enfants. Alors je trouve le travail remarquable, mais je préfère les illustrations beaucoup plus détaillés. Après je pense que ce genre de livre peut être transposable en classe, c'est-à-dire que l'on peut demander à des enfants de refaire une page du livre assez facilement. Donc l'institutrice en devenir que je suis, pense que cela peut être un bon élément pédagogique. Après cela se cantonne je pense pour les élèves jusqu'au CE1, maximum CE2.

Mon avis. C'est un livre fort sympathique avec des illustrations extravagantes mais qui –je pense - peuvent être transposable pédagogiquement. De plus, cela permet d'amener une petite morale aux enfants ce qui n'est pas mal également. Il est donc bourrer de points positifs. Personnellement je le recommanderais aux parents aimant les contes, ou aux professeurs en quête de contes à répliquer en arts plastiques.


❧ NOTATION :

Petit poucet, de Hassan Amekan chez Balivernes


Petit poucet, de Hassan Amekan chez Balivernes Petit poucet, de Hassan Amekan chez Balivernes

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire