dimanche 28 août 2016

Jusqu'ici et pas au-delà, de Joachim Meyerhoff chez Anne Carrière

Jusqu'ici et pas au-delà, de Joachim Meyerhoff chez Anne Carrière

 Titre : Jusqu'ici et pas au-delà
 Auteur :Joachim Meyerhoff
 Editeur : Anne Carrière
 Collection : Littérature étrangère
 Date de sortie :21 aout 2014
 Genre :Autobiographie
 Nb de pages :400 pages
 Prix : 22€00

 QUATRIEME DE COUVERTURE :

« Benjamin de trois frères, Joachim doit lutter pour retenir l'attention de ses parents. Il voue un véritable culte à son père, un homme obèse et obsessionnel, lecteur compulsif, bienveillant, mais totalement accaparé par son métier. La famille habite une maison située dans la grande propriété qui accueille les divers bâtiments de la clinique, entourés d'un parc.

Dans cette chronique drôle, subtile et émouvante, Meyerhoff évoque un certain nombre d'épisodes marquants de son enfance : sa découverte d'un cadavre dans les jardins ouvriers de sa petite ville ; ses rapports avec les jeunes patients de son père ; ses relations difficiles avec ses deux aînés ; ses accès de rage ; les lubies de son père... En soi, des moments presque ordinaires, si l'on excepte le fait de grandir au milieu de pensionnaires internés en psychiatrie... »

❧ MON AVIS :

Comme le livre précédent j'ai reçu ce livre il y a un petit moment, mais pareil j'attendais le bon moment pour le lire. Tout simplement parce que je sentais qu'il serait lourd, lourd au niveau de la narration surtout. Je ne sais pas pourquoi mais c'est ainsi que cela m'est perçu me le résumé. J'ai passé un bon moment en compagnie mais cela s'arrête là. Je tiens encore à remercier les éditions Anne Carrière pour cet envoi et je m'excuse pour ce retard.

Résumons un peu. Benjamin de trois frères, Joachim doit lutter pour retenir l'attention de ses parents. Il voue un véritable culte à son père, un homme obèse et obsessionnel, lecteur compulsif, bienveillant, mais totalement accaparé par son métier. La famille habite une maison située dans la grande propriété qui accueille les divers bâtiments de la clinique, entourés d'un parc. Dans cette chronique drôle, subtile et émouvante, Meyerhoff évoque un certain nombre d'épisodes marquants de son enfance : sa découverte d'un cadavre dans les jardins ouvriers de sa petite ville ; ses rapports avec les jeunes patients de son père ; ses relations difficiles avec ses deux aînés ; ses accès de rage ; les lubies de son père... En soi, des moments presque ordinaires, si l'on excepte le fait de grandir au milieu de pensionnaires internés en psychiatrie...

Parlons dans un premier temps des personnages. Notre personnage principal n'est autre que Joachim Meyerhoff. Je dois dire que j'ai eu beaucoup de mal à comprendre notre narrateur. Ce jeune homme, retrace son passé une fois l'âge adulte atteint. Je ne sais pas pourquoi je ne m'étais pas attendue au fait que ce soit une histoire vraie en fait. Malgré tout, cela ne m'a pas aidé à m'attacher à ce personnage. Cela m'arrive très peu, mais je l'ai trouvé beaucoup trop étrange, énigmatique, parfois même lunatique dans ses réactions... Vous me direz, le fait de grandir dans une clinique psychiatrique ne doit pas aider. Son caractère m'a parfois glacé le sang et je me disais que finalement il était au bon endroit vu sa personnalité. Bon je dois avouer que le contexte où il a grandi n'a pas aidé mais bon quand même. On voit Joachim grandir et évoluer, ses frères également plus on avance dans le livre. Je n'ai pas particulièrement apprécié le père. Ce père mis sur un piédestal par ses enfants.

Venons-en à l'histoire et l'intrigue. Bon je dois dire que je n'ai jamais lu de livre auparavant sur un personnage vivant dans une clinique psychiatrique. En général j'évite car cela a tendance à tomber dans le cliché ou dans le grotesque. J'ai trouvé cette histoire plus qu'originale. Dans ce livre on ne s'intéresse pas qu'au côté psychiatrique, mais aussi au côté familial des Meyerhoff. Comme dans toutes les familles, il y a les bons côtés et les mauvais. Notamment les coups bas, les disputes, mais aussi des moments de partage... Au fil des pages on voit le regard des enfants changeant sur le père. Ce héro perd son statut de héro.

Ce qui est bien dans ce livre, notamment au niveau longueur des chapitres c'est qu'ils varient à chaque fois. Cela permet une lecture plus rapide et sans problème. De plus, on peut faire des pauses plus facilement dans notre lecture sans perdre le fil. En ce qui concerne la narration, comme vous le savez déjà, j'ai beaucoup de mal lorsqu'il y a beaucoup de description or c'était le cas ici. J'avais parfois qu'une envie sauter des pages pour passer à plus intéressant car j'avais cette impression de longueur. J'aurais préféré un peu plus de dialogues.

Mon avis. J'ai mis un peu de temps avant de lire ce livre car je me doutais qu'il y aurait beaucoup de description et c'était en effet le cas. C'est ce qui me rebute le plus dans ce genre de lecture car je déteste la description et je souhaite avancer plus vite dans l'histoire. J'ai plutôt bien apprécié ma lecture mais c'est tout, je pense que dans quelques temps je ne m'en souviendrais plus malheureusement. Si vous n'avez rien contre la description vous pourrez peut-être apprécier ce livre..

❧ NOTATION :

Jusqu'ici et pas au-delà, de Joachim Meyerhoff chez Anne Carrière

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire