dimanche 18 décembre 2016

The Young World Tome 1 , de Chris Weitz chez Le livre de poche

The Young World Tome 1 , de Chris Weitz chez Le livre de poche

 Titre : The Young World Tome 1
 Auteur :Chris Weitz
 Editeur : Le livre de poche
 Collection :Aventure
 Date de sortie :16 Mars 2016
 Genre :Science-Fiction, Jeunesse
 Nb de pages :369 pages
 Prix : 6€90
 
 QUATRIEME DE COUVERTURE :

« New York, XXIe siècle. Un virus a anéanti la population des Etats-Unis, à l'exception des adolescents, qui ont vu leur avenir se désintégrer sous leurs yeux. Plus d'électricité, plus d'eau courante, plus de transports, plus d'Internet : les jeunes sont livrés à eux-mêmes dans la ville qui ne dort jamais. Ils se partagent alors le territoire et forment des tribus qui coexistent plus ou moins pacifiquement.
Jefferson, le leader des Washington Square, tente d'organiser la survie des siens avec l'aide de Donna, dont il est secrètement amoureux. Privés de repères et lassés d'attendre la mort, il partent à travers Manhattan pour tenter de retrouver l'origine du virus qui a décimé le continent. »
 
❧ MON AVIS :
 
J'ai reçu ce livre il y a un petit moment maintenant, mais je dois avouer que je n'osais pas trop me lancer. Notamment car s'il me tentait bien lorsque j'ai lu le synopsis la première fois, petit à petit il me donnait de moins en moins envie de le lire. De plus j'étais tombé entre temps sur des avis assez négatif, qui ne m'ont pas forcément aidé à vouloir le lire. Mais je me suis tout de même lancé dans l'histoire. Je remercie les éditions Hachette et le livre de poche pour cet envoi. Malheureusement je dois dire que je n'ai pas du tout accroché avec cette histoire.

Résumons un peu. New York, XXIe siècle. Un virus a anéanti la population des Etats-Unis, à l'exception des adolescents, qui ont vu leur avenir se désintégrer sous leurs yeux. Plus d'électricité, plus d'eau courante, plus de transports, plus d'Internet : les jeunes sont livrés à eux-mêmes dans la ville qui ne dort jamais. Ils se partagent alors le territoire et forment des tribus qui coexistent plus ou moins pacifiquement. Jefferson, le leader des Washington Square, tente d'organiser la survie des siens avec l'aide de Donna, dont il est secrètement amoureux. Privés de repères et lassés d'attendre la mort, ils partent à travers Manhattan pour tenter de retrouver l'origine du virus qui a décimé le continent.

Parlons dans un premier temps des personnages. Nous avons plusieurs personnages principaux. Nous avons d'abord Jefferson qui est devenu le leader des Washington Square suite au départ de son frère. Dès le départ de l'histoire on ressent son courage mais également sa naïveté. J'ai eu du mal plus d'une fois à le cerner. Je n'arrivais pas à comprendre ce qu'il pensait, ou pourquoi il agissait ainsi. On peut comprendre que ce qu'il a vécu fut difficile mais pour moi cela n'explique pas tout. Bref j'ai eu plus que du mal avec ce personnage principal. Quant au personnage principal féminin, je dois dire qu'elle était sympathique mais sans plus. Elle était également courageuse, mais pour moi le côté jalouse n'était absolument pas nécessaire. Il fallait absolument qu'elle soit amoureuse du personnage principal. J'aurais préféré qu'elle ne soit qu'un personnage féminin fort, sans nécessité d'accroche à un personnage masculin. Le personnage que j'ai le plus apprécié dans cette histoire fut Peter. Je l'ai trouvé assez sympathique, drôle avec de la répartie. En fait j'ai trouvé tous les personnages secondaires (Opaline, Brainbox...) plus sympathique que les personnages principaux. Ce qui est dommage finalement.

Venons-en à l'histoire, l'intrigue et l'écriture de l'auteur. D'habitude je suis assez fan des histoires ayant lieu dans un futur proche. Mais je n'ai pas du tout accroché avec celle-ci. Notamment car finalement on ne sait pas grand-chose de ce qui s'est passé, mise à part qu'il s'agit d'un virus ayant tué tous les adultes et enfants. On ne fait suivre que les aventures à la sortie de leur campement jusqu'à une bibliothèque, puis s'ensuit une course poursuite avec un autre groupe. On ne fait que ça les suivre dans leur course poursuite, je dois dire que je ne comprenais pas trop le sens. De plus le fait que les chapitres soient selon les points de vue de Donna et de Jefferson étaient pour moi difficile. Notamment car j'avais du mal avec les personnages à la base. De plus le langage familier de Donna était plus que dérangeant. Il est vrai que nous avons tous des tics de langage actuellement mais le « genre » dans un récit n'est pour moi pas possible. Je dois dire qu'en plus le côté description avait tendance à pas mal me perdre et du coup je sautais des paragraphes car je n'en voyais pas l'utilité. Qui plus est cette fin est vraiment trop simple, je m'attendais à autre chose. 

Mon avis. Je pense que vous l'aurez compris à travers ce que j'ai écrit plus haut, je n'ai pas du tout accroché ce livre. Pourtant je dois dire que j'ai essayé tout au long du livre de m'accrocher à l'intrigue. Je n'ai pas réussi à accrocher à nos deux protagonistes. J'ai cependant un peu plus apprécié les personnages secondaires mais c'est tout. En ce qui concerne l'histoire, l'idée était sympa mais pour moi cela manquait d'approfondissement et surtout cela manquer de détails. Cependant je pense que cela peut plaire aux adolescents aimant les dystopies..
 
❧ NOTATION :

The Young World Tome 1 , de Chris Weitz chez Le livre de poche

2 commentaires:

  1. Je n'aime pas la dystopie alors je ne pense pas que j'aimerai :)

    RépondreSupprimer
  2. Je vois beaucoup d'avis différents et j'arrive pas a me faire une idée dessus, je pense le lire et voir par moi même :)

    RépondreSupprimer